Plein Nord, -30° Celsius: Le prototype de VE hautes performances IONIQ 5 N de Hyundai affronte les conditions arctiques extrêmes!
Plein Nord, -30° Celsius: Le prototype de VE hautes performances IONIQ 5 N de Hyundai affronte les conditions arctiques extrêmes!

Plein Nord, -30° Celsius: Le prototype de VE hautes performances IONIQ 5 N de Hyundai affronte les conditions arctiques extrêmes!

11 Aprile 2023
0 Commenta

Hyundai a révélé des détails sur les essais hivernaux extrêmes de son IONIQ 5 N, le premier modèle de grande série tout électrique de la marque N, qui s’effectuent au centre d’essais Hyundai Mobis à Arjeplog, en Suède.

 

  • Hyundai N teste son prototype tout électrique et à transmission intégrale IONIQ 5 N, dans des conditions arctiques hivernales extrêmes à Arjeplog, en Suède.
  • En tant que premier véhicule électrique à hautes performances de série de la marque N, le IONIQ 5 N devrait faire ses débuts en juillet 2023. Et accélérer encore l’électrification de Hyundai à l’avenir.
  • La marque N dévoile le premier teaser du IONIQ 5 N qui marque un tournant dans l’évolution de la marque avec une nouvelle gamme de véhicules électriques à hautes performances.

Hyundai a révélé des détails sur les essais hivernaux extrêmes de son IONIQ 5 N, le premier modèle de grande série tout électrique de la marque N, qui s’effectuent au centre d’essais Hyundai Mobis à Arjeplog, en Suède. ​

Compte tenu de sa proximité avec le cercle polaire, le centre d’essais Hyundai Mobis à Arjeplog offre tout ce dont un constructeur automobile a besoin pour des essais hivernaux complets: des surfaces gelées à faible coefficient d’adhérence et des températures négatives allant jusqu’à -30°C. Cela permet aux ingénieurs de Hyundai N de tester les nouveaux modèles, comme le IONIQ 5 N, dans les conditions de faible adhérence les plus extrêmes afin d’atteindre l’équilibre optimal entre le caractère réactif et «fun to drive» de la voiture. Et sa capacité à se comporter de manière sûre et prévisible quand la température chute au-dessous de zéro.

Pour le IONIQ 5 N, Hyundai a combiné la plateforme modulaire mondiale électrifiée (E-GMP) du VE avec les technologies et l’expertise de N dans le sport automobile. Tous les ingrédients nécessaires pour obtenir un VE performant tout au long de l’année, afin de relever la barre de la haute performance électrifiée et préparer le terrain pour ce qui deviendra certainement le choix de l’amateur de conduite sportive à l’avenir.

«Tout comme nos modèles N sont affûtés dans les virages serrés du Nürburgring, nous les affûtons aussi dans les courbes serrées et sur les surfaces verglacées de notre centre d’essais d’Arjeplog. Nous pouvons ainsi garantir des performances maximales dans les conditions hivernales les plus extrêmes», a déclaré Till Wartenberg, vice-président de la sous-division N Brand Management & Motorsport de Hyundai Motor Company. «Nous sommes fiers de démontrer que le IONIQ 5 N répond parfaitement à nos critères de performance, assurant ainsi le succès de la marque N en tant que premier modèle N électrique de série.»

Dès le début de sa stratégie d’électrification, N a appliqué ses trois piliers de performance, inspirés par le sport automobile, que sont l’agilité en courbe, l’aptitude au circuit et le comportement d’une vraie voiture de sport au quotidien. En 2015, la marque N a défini sa vision d’un avenir durable pour la prochaine génération de passionnés de conduite en présentant la N 2025 Vision Gran Turismo. La stratégie d’électrification de N a réellement commencé avec le prototype RM20e et la voiture de course Veloster N ETCR.

L’année dernière, la marque N a présenté le RN22e. Ce laboratoire roulant a été conçu pour permettre de transférer l’expérience d’électrification accumulée par N vers le premier véhicule électrique de série de la marque: le IONIQ 5 N, dont le lancement est prévu dans le courant de l’année.

«Notre transition vers l’électrique a débuté avec le Veloster N ETCR, qui a fait ses preuves en course. Ensuite, avec le RN22e, nous avons cherché à faire le lien entre la technologie du sport automobile et la route», a déclaré Albert Biermann, conseiller technique exécutif de Hyundai Motor Group. «Aujourd’hui, il est temps de faire profiter nos chers clients de toutes ces promesses. Et je suis convaincu que le IONIQ 5 N sera en mesure de les tenir! Nous avons démontré la capacité du IONIQ 5 N à offrir un plaisir de conduite, même dans les conditions les plus difficiles d’Arjeplog, en Suède.»

Sur le IONIQ 5 N, les ingénieurs de la marque N ont optimisé l’architecture à double moteur de l’E-GMP du IONIQ 5 pour obtenir des performances élevées dans toutes les conditions de conduite, y compris sur les lacs gelés d’Arjeplog. Leur savoir-faire leur a permis de transférer au modèle de route les capacités de traction intégrale sur toutes les surfaces dont a fait preuve la Hyundai i20 N WRC Rallye 1 en Suède.

Le IONIQ 5 N sera ainsi le premier véhicule de série de la marque N doté d’une transmission intégrale (AWD). L’histoire de la traction intégrale de la marque N a commencé en 2015 avec la participation au Championnat du monde des rallyes (WRC). Au cours de ses huit années de participation au WRC, Hyundai a remporté de nombreuses récompenses, dont deux championnats du monde.

L’agilité du IONIQ 5 N en courbe est encore renforcée par le N Drift Optimizer. Ce dispositif intègre la répartition du couple avant et arrière, le taux de couple, la rigidité de la suspension, l’effort de direction et le système e-LSD (différentiel à glissement limité électronique) pour créer un mode de conduite dédié au drift. Il aide les conducteurs de tous les niveaux à apprécier le drift. Et il est conçu pour prendre particulièrement soin des conducteurs qui se lancent dans le drift pour la première fois.

Avec les réglages du système e-LSD spécialement mis au point pour le IONIQ 5 N, l’unité de contrôle électronique surveille les données fournies par les capteurs de roues afin de détecter avec précision l’instant où l’une des roues a besoin d’un supplément de couple pour améliorer l’adhérence globale du véhicule. L’e-LSD améliore ainsi la tenue de route dans les virages et la conduite à grande vitesse sur circuit, ainsi que dans des conditions de conduite défavorables, telles que verglas et neige épaisse. L’e-LSD développé spécifiquement pour le IONIQ 5 N offre ainsi une plus grande précision et une réponse plus rapide, ce qui est décisif puisque, sur les VE, le couple est délivré plus rapidement aux roues que sur les véhicules à moteur à combustion interne.

En outre, le IONIQ 5 N dispose du système N Torque Distribution, optimisé pour les différents modes de conduite, qui permet au conducteur de sélectionner le niveau de couple distribué aux roues avant et arrière. Le système N Torque Distribution et le système e-LSD travaillent ensemble pour distribuer la puissance aux quatre roues dans des ratios variables et sont spécialement conçus pour répondre rapidement à la distribution instantanée et transparente de la puissance inhérente aux VE, même dans des conditions extrêmes de faible adhérence comme celles que l’on trouve à Arjeplog.

Parallèlement aux essais hivernaux, la marque N a diffusé le teaser Hyundai N IONIQ 5 N – Épisode 1, qui souligne les caractéristiques de conduite en virage du IONIQ 5 N. Le film montre le IONIQ 5 N en train de drifter en parallèle avec la i20 N WRC Rallye 1 de Hyundai Motorsport.

La scène a été filmée à l’heure bleue, au moment où pointe l’aurore, symbolisant ainsi le début d’une nouvelle ère pour la marque N, qui franchit un pas de plus vers l’ère de l’électrification.D’autres informations et détails seront communiqués avant la présentation mondiale du IONIQ 5 N, prévue en juillet.

Categorie

Recent Posts